Un monde flamboyant

« J’ai encore à faire. Il reste en moi des mondes à découvrir, mais je ne les verrai jamais. »

un monde flamboyantRécit mettant en scène la destinée d’une artiste new-yorkaise méconnue de son vivant, Un Monde flamboyant revient sur l’existence foisonnante d’Harriet Burden.

Portrait choral, protéiforme d’une femme, d’une artiste, ayant souffert toute sa vie d’avoir été réduite à sa fonction d’épouse, ce roman de Siri Hustvedt entraîne le lecteur sur les chemins de la création, de l’épineuse question de la réception de l’oeuvre. Cette plongée dans le milieu de l’art révèle bien des dangers et des injustices pour ce personnage mû par une quête que l’on devine inaccessible.

Par sa construction complexe, ce texte fragmentaire, sorte d’enquête ou d’étude universitaire, offre bien des lectures du personnage d’ « Harry », qui échappe constamment au cadre dans lequel les autres ont voulu la réduire. Mais qui voudrait reconstituer le puzzle serait toujours confronté à une pièce manquante !

Siri Hustvedt signe là un roman très bien construit, très érudit, très riche, peut-être difficile d’accès dans un premier temps, mais qui témoigne d’une remarquable maîtrise de la narration.

Ouvrage découvert grâce aux matches de la rentrée littéraire 2014 organisés par Price Minister.

Siri HUSTVEDT, Un Monde flamboyant, Actes Sud, 2014

Un monde flamboyant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s