C’est toi ma maman ?

« Elle voyait mes blessures invisibles parce qu’elles étaient aussi les siennes. »

c'est toi ma mamanAprès le succès de Fun home, ayant pour personnage central le père d’Alison Bechdel, l’auteur revient  dans C’est toi ma maman ? sur les relations complexes qu’elle entretient avec sa mère depuis l’enfance. Empreint de références psychanalytiques ou médicales (Freud ou Winnicott, le célèbre pédopsychiatre) et nourri d’oeuvres littéraires, en particulier quelques textes de  Virginia Woolf extraits de son Journal ou de Vers le phare, ce roman graphique très dense soulève bien des questions non seulement par rapport à la vie, à nos relations avec autrui et la cellule familiale, sur nos conditionnements depuis l’enfance… La pyschanalyse est omniprésente au fil des pages, rendant parfois la narration un peu complexe pour le lecteur peu familier de ces concepts.

De nombreux retours en arrière dans l’enfance d’Alison et dans ses relations amoureuses saphiques  tissent des échos dans ce  pavé qui demande bien plus de concentration qu’une bande dessinée ordinaire.

L’ouvrage renvoie aussi à la question de l’écriture. Sous forme de mémoire, à mi-chemin entre la biographie, celle de la mère, et l’autobiographie, Alison Bechdel traque la vérité intime au sein des souvenirs, des mots et des récits de rêve. Certaines planches fourmillent de détails, à la manière d’un patchwork variant du rose au gris, conçues comme des strates mémorielles. L’auteur, par l’intermédiaire de son personnage, qualifie d’ailleurs son roman de « méta-livre », soulignant ainsi sa réflexion sur la création, sur ses pouvoirs mais aussi ses dangers, puisqu’il n’est jamais anodin de consacrer une biographie à une personne toujours vivante, qui plus est sa mère.

Ecrire sur autrui pour mieux se connaître, pour pouvoir se connaître, est au cœur de ce « drame comique« , qui non sans humour, aborde des thèmes existentiels, renvoyant le lecteur à sa propre image, dans un miroir quelque peu brouillé.

Alison BECHDEL, C’est toi ma maman ?, un drame comique, éditions Denoël Graphique, 24 euros

Lien vers une interview de l’auteur

Advertisements
C’est toi ma maman ?

2 réflexions sur “C’est toi ma maman ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s