Le dévouement du suspect X

« Les mathématiques étaient la seule chose qui comptait pour lui, et il ne voyait pas l’intérêt de continuer à vivre puisqu’il ne pouvait pas y consacrer sa vie. »

dévouement suspect XJ’ai découvert Keigo Higashino l’an dernier avec La maison où je suis mort autrefois, roman que j’avais trouvé particulièrement bien construit. Malheureusement, je n’ai pas retrouvé cet en engouement avec son deuxième roman paru aux éditions Actes Sud,  Le dévouement du suspect X.

Ishigami est un solitaire, passionné par les mathématiques. Professeur pour gagner sa vie, mais surtout chercheur, il mène une existence très paisible, entre ses cours au lycée, ses calculs et les bentos quotidiens achetés à sa voisine, dont il est tombé amoureux depuis son emménagement…

Un jour, l’ex-mari de Yasuko, la voisine d’Ishigami, fait à nouveau irruption dans sa vie et harcèle son ancienne compagne. Pour protéger sa fille, Yasuko n’a qu’une solution : le tuer ! En bon amoureux transi, Ishiguro vient en aide à ses voisines et prend tout en charge, des alibis à la disparition du cadavre. Mais la passion ne fait pas perdre la tête au mathématicien, qui en expert de la logique et de la déduction, organise un plan qui devrait permettre aux deux femmes de n’être jamais inquiétées par la police.

L’enquête se corse lorsque le policier en charge des interrogatoires rend visite à l’un de ses amis, un enseignant-chercheur en sciences physiques. Un duel intellectuel s’engage alors entre Ishiguro et Yuhawa, prenant très vite la forme d’une énigme : est-il plus difficile de chercher la solution d’un problème que de la vérifier ?

Ce qui m’a un peu gênée dans cette lecture, c’est la froideur qui plane sur le roman. L’univers de la logique et de la déduction est donc bien représenté d’un point de vue stylistique, et c’est intéressant en soi, mais sur plusieurs centaines de pages, j’ai eu un du mal à entrer dans la lecture et à avoir vraiment envie de connaître le dénouement.

Néanmoins, le récit reste très bien structuré et organisé : difficile de prévoir le dénouement, qui vient d’ailleurs un peu contrebalancer le caractère presque clinique du style.

J’essayerai d’ailleurs de lire assez rapidement Un café maison, policier également paru chez Actes Sud, pour savoir si le style était particulier au roman ou s’il est devenu emblématique de l’auteur.

Keigo Higashino, Le Dévouement du suspect X, Actes Sud, paru en poche dans la collection Babel Noir, Nov. 2012

Advertisements
Le dévouement du suspect X

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s