Le mystérieux Mr Kidder

 » L’étrange excitation de l’interdit la tenait néanmoins captive, et elle ne pouvait s’en délivrer. »

mr kidderCela faisait déjà quelques mois que j’avais envie de découvrir une auteur américaine, dont on entend souvent parler, Joyce Carol Oates. C’est donc avec plaisir que j’ai accepté de lire son dernier roman, Le Mystérieux Mr Kidder,  lorsque les éditions Philippe Rey me l’ont proposé.

Un titre pareil titille forcément la curiosité du lecteur… Pourquoi Mr Kidder est-il mystérieux ? Et pourquoi avoir choisi un patronyme contenant le mot « kid » pour son personnage principal ?

Le récit commence par la rencontre entre une jeune fille de seize ans, Katya, et un vieil homme aux cheveux d’un blanc éclatant , Marcus Kidder… devant la vitrine d’une boutique de lingerie ! L’esprit de Nabokov plane donc dès les premières pages bien que le roman ne soit pas une réécriture  de son fameux Lolita à proprement parler.

Les deux personnages font connaissance. Katya est jeune fille au pair, venue garder des enfants, dans une ville lointaine de la sienne. Eloignée de sa famille (qui n’est pas vraiment d’une grande aide en temps normal !), la considération et la gentillesse de Mr Kidder vont vite la séduire même si elle se rend bien compte que leur relation prend toutes les formes d’un jeu dangereux lorsque Mr Kidder se fait de plus en plus insistant pour qu’elle vienne lui rendre visite et qu’elle pose pour lui.

Le roman aborde aussi la thématique de l’identité, plus précisément celle des âmes jumelles à travers ces deux êtres qui n’ont, en apparence, rien en commun. J’aurais d’ailleurs aimé que l’auteur développe un peu plus cette idée.

« Ce sentiment entre nous, Katya, qui a éclos ce fameux matin dans Ocean Avenue, et que j’essaie de capturer par l’art… vous l’éprouvez vous aussi, ma chère, n’est-ce pas ? Que nous sommes des âmes soeurs, nées au mauvais moment ? »

Un roman intéressant, à la fin tout à fait surprenante, qui m’a donné envie de poursuivre ma découverte de J.C. Oates.

Joyces Carol Oates, Le Mystérieux Mr Kidder, éditions Philippe Rey, 17 euros.

Merci aux éditions Philippe Rey.

Publicités
Le mystérieux Mr Kidder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s