Le sursis

L’histoire du Sursis, album regroupant deux tomes de Gibrat, résume les différentes attitudes des français pendant la seconde guerre mondiale.

Tout commence en 1943. Julien, le narrateur et personnage principal, refuse de partir travailler en Allemagne nazie et se cache chez sa tante Angèle qui l’a élevé. Le hasard faisant bien les choses, Angèle habite le village où Cécile est employée comme serveuse dans un café. Julien est vite déclaré mort, ses papiers étant retrouvés sur un cadavre dans le train sensé l’emmener en Allemagne, et est contraint à aller se terrer dans la maison de son ancien instituteur juif et communiste, déporté depuis quelques temps.

Ce qui est appréciable dans ces deux albums, c’est la représentation du village comme microcosme de la France pendant l’occupation. Les miliciens traquent les résistants et les amis d’enfance se trouvent séparés par leurs différentes convictions politiques.

J’ai été cependant un peu déçue par le premier volume, qui semble vraiment préparer le second. Comme j’ai lu les deux tomes à la suite, ça ne m’a pas trop gênée mais si j’avais dû attendre de découvrir la deuxième BD, je n’en aurais probablement pas gardé un souvenir marquant.

Le deuxième volume en revanche soulève des points intéressants, notamment grâce au personnage de Julien, qui par certains côtés, peut incarner l’attentisme bien que son coeur penche en faveur de la résistance . Mais parfois, la différence entre la pensée et l’action est bien trop importante… C’est bien la question de l’engagement et de la résistance que l’on trouve comme fil conducteur et in fine le destin qui nous rattrape toujours si on ne sait pas prendre des chemins de traverse. 

Quant au graphisme, il est plutôt intéressant, les personnages sont bien croqués, leurs expressions bien travaillées… La coloration  permet aussi de faire ressortir particulièrement certains moments cruciaux.

Une bande dessinée au croisement de l’Histoire, de la politique et des histoires d’amour…

GIBRAT, Le Sursis, édition intégrale, éditions Aire libre

Advertisements
Le sursis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s