Une photo, quelques mots # 28

Ils avaient cherché la maison idéale pendant des mois. A chaque fois, quelque chose ne lui convenait pas. Elle voulait que cela soit parfait, à la fois spacieux et chaleureux. Lui s’en moquait un peu. Après tout ce qu’ils avaient vécu, il aspirait seulement au calme et à pouvoir enfin vivre tous réunis. Mais, ils avaient fini par dénicher ce qu’elle qualifiait de « perle rare ». Bien qu’il ne fût pas tellement emballé par la localisation de cette maison, il avait accepté de signer le compromis sans même en discuter le prix. Il fallait faire vite, après tout. Thomas arriverait quelques jours après leur emménagement. Ils attendaient ce moment depuis une éternité. Elle avait retrouvé le sourire. Il l’avait entendue rire deux fois depuis qu’ils étaient propriétaires. Ca n’était pas arrivé depuis bien longtemps, des années peut être. Depuis qu’ils avaient su qu’ils ne pourraient pas avoir d’enfants. Même si le temps pressait, il n’avait pas eu le coeur de lui dire qu’il était un peu ridicule de faire un si long trajet avec le camion de déménagement, juste pour pouvoir déposer le vélo flambant neuf, qu’ils avaient acheté pour souhaiter la bienvenue à Thomas.

Ils étaient prêts. Leur fils adoptif pouvait arriver !

Texte écrit dans le cadre de l’atelier Une photo, quelques mots à l’initiative de Leiloona. Photo de Kot.

Une photo, quelques mots # 28

7 réflexions sur “Une photo, quelques mots # 28

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s