La mémoire des murs

« Les murs ont une mémoire. Et moi, de l’imagination. »

L’idée du thème de La Mémoire des murs est liée à un emménagement de son auteur, Tatiana de Rosnay. Celle-ci dit dans la préface à la deuxième édition de son livre qu’elle a été marquée d’apprendre que près de son appartement avait eu lieu, quelques années auparavant, le premier meurtre du tueur en série, Guy Georges.

La narratrice, Pascaline est une quadragénaire, en apparence plutôt rationnelle, fraîchement divorcée. Après avoir trouvé un petit appartement, celle-ci commence à éprouver un malaise profond qui disparaît dès qu’elle sort de chez elle. Quelques jours après son emménagement, une voisine lui avoue que son nouveau logement a été une scène de crime. Commence alors une longue enquête pour la narratrice, qui s’aperçoit qu’en réalité six autres jeunes filles ont été tuées par un tueur en série. Très vite, Pascaline bascule dans la folie…Si au début, elle est « simplement » obnubilée par ces sept affaires criminelles, elle va ensuite revivre ses cauchemars d’enfant puis la mort de sa petite fille, décédée nourrisson. Ces trois époques se confondent alors dans l’esprit de la narratrice qui ne sait plus très bien comment démêler ses souvenirs, ses hallucinations et la réalité. Confrontée au bonheur de son ex-mari, elle va nourrir peu à peu de sombres desseins de vengeance à son encontre, ne pouvant supporter qu’il tire un trait sur son passé.

Roman court, composé de phrases assez brèves, très vite lu, peut-être vite oublié, La Mémoire des murs, explore la thématique de la folie à deux niveaux : celle liée aux lieux hantés par un drame et celle qui peut survenir à la mort d’un enfant.

La mémoire des murs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s