Mes coups de coeur littéraires de 2011

L’année se terminant prochainement, j’en profite pour revenir sur mes coups de coeur littéraires de 2011. Certains livres ont été chroniqués ici, d’autres ne le sont pas comme mon blog n’a été crée qu’en juillet bien que l’idée me taraudait depuis longtemps ! 

La vie d’une autre de Frédérique Deghelt : Marie a vingt-cinq ans.
Un soir de fête, coup de foudre pour le beau Pablo, nuit d’amour et le lendemain… Elle se réveille à ses côtés, douze ans plus tard, mariée, mère de trois enfants, sans un seul souvenir de ces années écoulées. Comment faire pour donner le change à son entourage ? Et comment retrouver sa propre vie ? C’est avec une énergie virevoltante et un optimisme rafraîchissant que Frédérique Deghelt a écrit ce roman sur l’amour et le temps qui passe, sur les rêves des jeunes filles confrontés au quotidien et à la force des choix qui déterminent l’existence.Tout le long de cet étonnant roman à tiroirs, qui est aussi une enquête psy riche de secrets, l’auteure maintient son cap et tient la route jusqu’au bout.
Chapeau. Tatiana de Rosnay, Psychologies.

Le Choeur des femmes de Martin Wincler : Je m’appelle Jean Atwood.
Je suis interne des hôpitaux et major de ma promo. Je me destine à la chirurgie gynécologique. Je vise un poste de chef de clinique dans le meilleur service de France. Mais on m’oblige, au préalable, à passer six mois dans une minuscule unité de  » Médecine de La Femme « , dirigée par un barbu mal dégrossi qui n’est même pas gynécologue, mais généraliste ! S’il s’imagine que je vais passer six mois à son service, il se trompe lourdement.
Qu’est-ce qu’il croit ? Qu’il va m’enseigner mon métier ? J’ai reçu une formation hors pair, je sais tout ce que doit savoir un gynécologue chirurgien pour opérer, réparer et reconstruire le corps féminin. Alors, je ne peux pas – et je ne veux pas – perdre mon temps à écouter des bonnes femmes épancher leur coeur et raconter leur vie. Je ne vois vraiment pas ce qu’elles pourraient m’apprendre.

L’ Heure  trouble de Johan Theorin

Les Chaussures italiennes de Henning Mankell : Fredrik Welin vit reclus sur une île de la Baltique.
A soixante-six ans, sans femme ni amis, il a pour seule activité une baignade quotidienne dans un trou de glace. L’intrusion d’Harriet, l’amour de jeunesse abandonnée quarante ans plus tôt, brise sa routine. Mourante, elle exige qu’il tienne une promesse : lui montrer un lac forestier. Fredrik ne le sait pas encore, mais sa vie vient de recommencer.

Le Retour, d’Anna Enquist : Au printemps 1775, Elizabeth Cook, trente-quatre ans, seule depuis trois ans, attend le retour de son célèbre époux, lames Cook, qui effectue son second voyage exploratoire.
Alors qu’elle se prépare à l’accueillir, qu’elle imagine une vie nouvelle, la reconstruction d’une relation conjugale et familiale authentique, l’angoisse l’étreint. Déroulant le fil de sa mémoire, Elizabeth revisite ses longues années de solitude, ses difficultés, ses douleurs, ses drames vécus dans le secret – et s’interroge sur la possibilité de recréer un lien si ténu. James Cook revient enfin, mais la mer l’attire plus que tout, et il ne pense bientôt qu’à repartir…
Très ancré dans la réalité, très documenté sur la société londonienne du XVIIIe siècle, ce roman historique somptueux propose un magnifique portrait de femme, véritable personnage de fiction à l’incroyable destin.

Clara et la pénombre de José Carlos Somoza

La mort du Roi Tsongor de Laurent Gaudé

Le CV de Dieu de Jean-Louis Fournier : Le ciel était fini, la Terre était finie, les animaux étaient finis, l’homme était fini. Dieu pensa qu’il était fini aussi et sombra dans une profonde mélancolie. Il ne savait à quoi se mettre. Il fit un peu de poterie, prit une boule de terre mais le coeur n’y était plus. Il n’avait plus confiance en lui, il avait perdu la foi. Dieu ne croyait plus en Dieu. Il lui fallait d’urgence de l’activité, des nouveaux projets, des gros chantiers. Il décida alors de chercher du travail, et, comme tout un chacun, il rédigea un curriculum vitae. Hilarant !

Le Gourmet solitaire, un manga de Jirô Taniguchi

♥ Le premier tome du Chat du Rabbin de Joann  Sfar

Mes coups de coeur littéraires de 2011

10 réflexions sur “Mes coups de coeur littéraires de 2011

  1. On partage pas mal d’auteurs coups de coeur comme Somoza, Gaudé ou encore Deghelt. Je les adore tous les trois, du coup il faudrait que je découvre tes autres coups de coeur, ça se trouve je suis passée à côté de belles publications !😀 Merci !😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s