Une photo quelques mots # 15

La photo de Kot proposée pour cette semaine nous permet d’enrichir la collection de photos dans le métro pour l’atelier de Leiloona !

Ca fait bientôt quinze ans que je fais ce métier. Ce n’est pas facile tous les jours, croyez-moi. Entre les fausses alertes, les pannes d’électricité, les gens qui hurlent et les insultes récoltées chaque jour de grève,  on compte les heures… Evidemment on n’a que très peu de contact avec les usagers. Les collègues du réseau de surface nous envient d’ailleurs. Au début je trouvais ça plutôt bien, être tranquille toute la journée, ça avait son charme. Mais maintenant, je commence à trouver le temps vraiment long. Il y a quelques années, j’avais pris l’habitude de scruter les visages des gens qui empruntaient la ligne régulièrement. J’arrivais à savoir quand ils étaient heureux, quand quelque chose les tracassait ou quand ils trépignaient à l’idée de rentrer se mettre au chaud chez eux, loin de la foule. Mais, de nos jours, les gens baissent tous la tête. Il n’y a que les enfants qui sourient et qui se regardent. On a l’impression que les adultes refusent tout contact, toute probabilité de rencontre qui viendrait bouleverser leur sacro-saint « métro – boulot – dodo »…

Tiens… mais qu’est-ce qu’il fait, lui ? Jamais vu… avec son chapeau enfoncé sur la tête, je l’aurais repéré quand même ! Il a beau prendre toute la place possible, la dame ne relèvera pas la tête… Te fatigue pas, mon pote, je la connais celle-là ! Elle a oublié son bouquin, elle ne sait même plus qu’elle a le droit de simplement regarder devant elle, après toutes ces années de fuite visuelle ! On dirait qu’elle a honte, elle se cache le visage ! Faut la réveiller ! Ah, il lui parle ! Enfin, vu comme il remue, il doit chanter ! Enfin, un peu d’ambiance ! Allez, plus fort, réveille-les ces bobos du dimanche, chante ! Ca y est, elle a bougé ! Ah, madame soupire, c’est ça ? Elle est choquée, la bourgeoise ?  Forcément, il danse, ondule entre les barres ! Force-la à te regarder, prends-lui la main, entraîne-la !

« Centre de contrôle de la ligne B à la rame 18, répondez !

– Rame 18, j’écoute !

– Qu’est-ce que c’est que ce cirque ? Vous me faites descendre cet huluberlu à la prochaine station !

– Il ne fait rien de mal, c’est bon….

– Les usagers ont plusieurs fois déclenché l’alarme. Ils ont peur. Arrêtez-vous à la prochaine station. Je répète, arrêtez-vous !

Alexandre soupira, freina brusquement. Les lumières du métro s’éteignirent et plongèrent la vingtaine de personnes présentes dans la pénombre. Ils virent s’ouvrir une porte. Le conducteur s’approcha d’eux, se dirigea vers le jeune homme et lui dit :

« On va rester là, le temps qu’il faut, mais je vous assure qu’on aura pris le temps de discuter avant avec tout le monde ! Je vais perdre mon boulot, passer en jugement, alors, du temps, j’en ai ! Moi, c’est Alex ! Et vous ? « 

 

Une photo quelques mots # 15

5 réflexions sur “Une photo quelques mots # 15

  1. Ah ça, c’est clair que dans le métro, c’est un peu « je ne vois personne, pourtant y a plein de monde autour de moi ». Personne ne regarde l’autre, m’étonne pas que ce soit pris pour une agression ! 😉

    Merci ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s