Une photo quelques mots / 6

Cette semaine c’est une sculpture photographiée par Kot,  qui a déclenché l’écriture, toujours à l’initiative de l’atelier proposé par Leiloona…

(c)Kot

Il y a quelques mois déjà, elle avait été embauchée pour travailler dans une des multinationales implantée au cœur de la Défense. Elle avait déménagé, rangés ses jeans et ses pulls, verni ses ongles et mis d’élégants mais douloureux escarpins. Son travail avait déjà été complimenté plusieurs fois et on lui promettait une carrière exceptionnelle. Pourtant, chaque matin, quand elle arrivait face à cette immense sculpture, une tête incomplète, comme dévorée,  elle ressentait un pincement au cœur. Cette œuvre la mettait mal à l’aise parce qu’elle avait l’impression qu’elle la représentait. En acceptant ce poste, elle avait trahi ses rêves. La partie la plus intime de son être s’était envolée, un peu à l’image du crâne de la sculpture. Travailler dans ses conditions rongeait peu à peu sa part d’humanité chaque jour. Mais, il faut bien gagner de quoi vivre…

Un matin, on la vit arriver, toute vêtue de noir portant un grand sac à dos. Elle marchait d’un pas décidé vers la sculpture. Face à elle, elle ouvrit son sac, en sortit des vêtements et une paire de chaussures. Eberlués, les passants la regardèrent enlever ses chaussures , sa veste, puis son chemisier, et enfin  sa jupe, qu’elle abandonna par terre, pour les troquer contre un grand tee-shirt et un pantalon fuchsia. Elle enfila des baskets avant de jeter ses chaussures à talons dans la poubelle la plus proche. Son visage rayonnait. Elle sembla chercher quelques dizaines de secondes quelque chose dans son sac à dos puis en sortit une imposante pièce de tissu. On la vit s’engouffrer dans l’immeuble. Quelques minutes plus tard, elle lança d’une fenêtre du dernier étage un drap rouge qui vint recouvrir le haut de l’immense tête. En sortant, elle se retourna une fois, et , face à la sculpture, esquissa un sourire éloquent, avant de partir en courant vers la gare TGV la plus proche.  Ses rêves seraient désormais protégés des ambitions économiques.

Une photo quelques mots / 6

9 réflexions sur “Une photo quelques mots / 6

  1. Ah oui, nos textes tournent autour du même thème ! C’est assez troublant… Quel courage… Une belle fable, en tout cas… Qu’elle doit être belle la statue avec son drap rouge de reconnaissance…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s