Clara et la pénombre

« Bienvenue au XXIème siècle : la vie s’achève, mais l’art persiste. C’est une consolation. »

Clara et la pénombre, roman de José Carlos Somoza, est un récit qui intrigue rapidement son lecteur, qui le passionne, qui l’envoûte, qui le fait réfléchir ; en un mot, c’est une oeuvre qui ne laisse pas indifférent !

L’histoire se passe en 2006 (il a été publié en 2001 donc ce n’est pas vraiment un roman d’anticipation) : l’art est devenu bien singulier ; il porte le nom d’art HD, ce qui ne renvoie pas aux initiales de la haute définition mais évoque l’hyperdramatisme.

L’Hyperdramatisme consiste à créer des oeuvres à partir d’un matériau humain. Des hommes et des femmes choisissent ainsi d’exercer la profession de tableau.

Inévitablement, avec une telle thématique, on est très vite confronté à des questions éthiques : jusqu’où l’art peut-il aller sans nuire à l’humanité ?

Dans un monde où « l’art est plus terrible que l’homme », des êtres humains sont utilisés comme lampes, tables, plateaux, cendriers ou porte-savons et sont ainsi réduits à la condition d’objets, devant rester immobiles, sans même ciller, parfois une dizaine d’heures par jour, dans des galeries ou chez des particuliers les ayant achetés. Somoza décrit un monde ayant perdu toute valeur humaniste. Les peintres HD sont près à tout pour réaliser leur chef d’oeuvre même à « traiter [la personne-matériau du tableau] comme un animal, comme un objet que [l’on peut] utiliser avant de [la] jeter à la poubelle… ».

Les tableaux signent par exemple des contrats stipulant qu’ils n’ont le droit de poser aucune question à l’artiste et qu’ils doivent accepter sans réserve ce qu’on leur demandera.

Clara Reyes est une jeune femme-tableau qui connaît un important succès. A force de travail acharné elle est devenue l’une des pièces maîtresses de l’ exposition Rembrandt réalisée par le maître de l’art HD, Bruno Van Tysch. Le roman ne cesse d’osciller entre des réflexions sur l’homme, sur son rapport avec l’art ou encore sur les liens entre l’art et le monde économique  mais a aussi une dimension plus « légère », plus distrayante :  celle du roman policier. En effet, des tableaux sont retrouvés détruits (ou tués, tout dépend du point de vue ! ) et une enquête se déroule tout au long du roman afin de protéger les toiles et d’empêcher de nouveaux meurtres.

L’univers de l’art HD est très bien dépeint dans le roman et est tout à fait surprenant: les nouvelles techniques comme l’application de cérublastine, sorte d’enduit permettant de se façonner d’autres traits et de modifier totalement une personne, ou la peinture fixée sous la peau (sorte de tatouage éphémère géant), dans la bouche ou les yeux peuvent vraiment donner des frissons dans le dos !

Un petit extrait théorique de l’art HD :  » Une oeuvre HD est d’autant plus artistique qu’elle est moins humaine. Les exercices hyperdramatiques tendent à cette fin concrète : dépouiller le modèle de sa condition de personne, de ses convictions, de sa stabilité émotionnelle, sa fermeté, lui ravir sa dignité pour le transformer en une chose avec laquelle pouvoir faire de l’art. […] Nous voulons détruire l’être humain pour créer l’oeuvre. »

J’ai vraiment apprécié cette lecture que j’ai trouvée très intéressante, originale et enrichissante. L’univers de l’art HD est parfaitement construit, très bien décrit (et traduit !). A recommander !

José Carlos SOMOZA, Clara et la pénombre, (éditions J’ai lu, collection « Par ailleurs » ou collection « Babel » chez Actes Sud)

Advertisements
Clara et la pénombre

2 réflexions sur “Clara et la pénombre

  1. Après « Tout ce que j’aimais », de Siri Hustvedt, qui se passait dans le milieu de l’art moderne New-Yorkais, je suis à l’affût des romans qui mettent en scène le milieu artistique (et ses dérives en particulier). J’aime énormément le thème de celui-ci, je l’ajoute à ma liste!
    Belle journée à tous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s