Le gourmet solitaire

Avis aux amateurs de cuisine japonaise : ce manga est pour vous !

J’ai découvert récemment Jirô Taniguchi avec Quartier lointain qui m’avait donné envie de poursuivre mon initiation aux mangas… J’ai donc choisi de lire Le Gourmet solitaire, qui me permettait de combiner deux de mes passions : la lecture et la cuisine !

Ce manga se présente sous la forme de courts épisodes de la vie d’un « gourmet solitaire », qui travaille dans l’import et la revente d’accessoires de mode à Tokyo. La principale occupation de ce sympathique personnage étant de trouver à manger dès lors que son ventre commence à crier famine, nous le suivons à chaque histoire, à  travers la ville, grâce à l’expression de son monologue intérieur le plus souvent. La découverte des quartiers de la capitale japonaise est aussi l’occasion d’une promenade gustative très variée dans des restaurants / gargotes / sushis bar / distributeurs alimentaires…puisque dès que notre gourmet a faim, il lui faut se sustenter immédiatement car il ne supporte pas d’attendre ou pire de faire la queue pour avoir un repas !

J’ai beaucoup aimé l’itinéraire de ce tokyoïte et la découverte de plats que je connaissais peu, mal ou pas du tout… Chaque épisode est accompagné d’un dessin des plats commandés, avec des légendes les expliquant. Nulle intrigue dans ce manga, c’est simplement l’intérêt des papilles et la curiosité qui sont de rigueur !

En fait de véritable « gourmet », c’est plutôt à un gourmand invétéré voire à un glouton que nous avons affaire !  Peut-être le titre en japonais respecte-t-il plus le contenu du manga, mais il me semble que la traduction française n’est pas tout à fait appropriée…car plutôt que de manger délicatement les plats, le jeune businessman se jette littéralement dessus et s’empiffre à la place de savourer les mets qu’ on lui propose …il est d’ailleurs fréquent qu’il avoue avoir bien trop mangé en sortant de table ! Mais, ça ne lui empêche pas d’avoir quelques jolies pensées comme

« Le plat du jour, c’est le ciel bleu. »

Quelques curiosités glanées au fil des pages : des sandwiches de porc pané en cubes, du café en canette (pas très pratique apparemment puisque le narrateur se brûle les doigts ! ), des légumes au sel, des haricots noirs sucrés en gelée, des saucisses de poisson (dites « viennoises ») au curry, du radis blanc confit dans le son de riz… difficile de ne pas avoir l’eau à la bouche au fil des pages et de résister au grignotage !

Le manga met aussi en évidence l’ambivalence de la nourriture au Japon : d’un côté on trouve la nourriture que l’on mange pour se restaurer, celle que l’on savoure (toujours accompagnée de riz), et de l’autre, la nourriture que l’on consomme pour pouvoir minimiser les effets de l’alcool.

L’un des auteurs, Masayuki Kusumi, dans la postface, revient sur la principale occupation de son personnage et insuffle à son livre plus de profondeur qu’on pourrait le croire à la simple lecture :

« Peut-être est-ce dans le simple fait de manger qu’il trouve à se ressourcer ? C’est en comblant ce déficit psychosomatique qu’on appelle un ventre vide, seul, sans être dérangé par personne, sans s’inquiéter pour personne, qu’il fait l’expérience de sa liberté (…) Moi je crois que quand il mange, quand il mange solitaire, Gorô Inokashira est libre. (…) Pendant ce laps de temps, il n’a de compte à rendre à personne, il révoque le temps et la société pour se consacrer entièrement au bonheur de se remplir l’estomac. Véritable homme préhistorique de l’âge moderne, il se recentre, il redresse toute les torsions et les plis que la vie lui fait subir. »

Pour finir, un conseil du gourmet solitaire :  en ces jours de forte chaleur, évitez de trop épicer vos plats ! 😉

Et comme disent les restaurateurs nippons : « merci d’avoir attendu lu ce billet ! »

Jirô Taniguchi &Masayuki Kusumi, Le Gourmet solitaire, éditions Casterman

Advertisements
Le gourmet solitaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s