Vous reprendrez bien une part de tourte aux épluchures de patates ?

Je viens tout juste de terminer un livre dont pas mal de monde a entendu parler par son succès populaire d’il y a deux ans : Le Cercle littéraires des amateurs d’épluchures de patates, que j’ai relu dans le cadre du challenge proposé par George, « Le nez dans les livres », où elle propose de lire des oeuvres comportant dans leur titre le mot « livre » ou « roman » par exemple… en somme, une voie vers les mises en abyme que j’apprécie énormément !

C’est tout d’abord le titre qui m’a séduite et intriguée…. Un cercle littéraire, certes , mais que venaient y faire des amateurs d’épluchures de pommes de terre ?? Bref le titre nous donne un horizon d’attente assez mystérieux, alliant plaisir intellectuel et gustatif (mais si ! les épluchures de patates c’est bon ! il paraît que ça donne du craquant aux tourtes ! ) ce qui est loin de me déplaire…

Le livre se présente sous la forme d’échanges épistolaires entre plusieurs personnages et propose des aller-retours entre plusieurs lieux dont Londres et Guernesey.

L’histoire commence assez simplement : une jeune écrivain, Juliet, cherche un nouveau sujet d’écriture. Celle-ci vient de rompre avec son fiancé (en le menaçant avec un tome d’ A La recherche du temps perdu…) parce qu’il avait préféré mettre les livres de Juliet dans des cartons destinés à aller à la cave pour avoir la place d’exposer ses trophées sportifs….

Très vite, Juliet entre en contact avec des habitants de Guernesey, membres du fameux cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates pendant l’occupation allemande de la seconde guerre mondiale.

Ces personnages hauts en couleurs (comme Isola, une femme mi-magicienne mi-sorcière qui se pique de phrénologie) fascinent Juliet et la poussent à venir les rejoindre sur l’île, pour qu’elle en apprenne un peu plus sur l’histoire de Guernesey pendant la 2ème guerre mondiale voire qu’elle puisse en faire la matière de son prochain roman …

C’est aussi l’occasion de mieux comprendre le fonctionnement de ce fameux cercle littéraire éclectique  où l’on peut entendre résonner Catulle, Sénèque aussi bien que des recettes de cuisine.

Ce sera finalement pour les auteurs, un moyen de rendre un hommage aux livres, à la lecture, à sa dimension humaniste et sociale, puisque ce sont eux qui permettent de retrouver un peu d’humanité pendant l’occupation, de faire front, et de renforcer les liens entre les habitants.

Le roman oscille entre le roman d’amour et le roman témoignage. Dans la deuxième partie, Juliet se trouvant alors à Guernesey, la question grave de la possibilité à un « après  » aux camps de concentration prend le pas sur le ton plus léger qui dominait dans la première partie.

Mais je crois que les deux auteurs, Mary Ann Shaffer et Annie Barrows ont également voulu en faire un hommage à Jane Austen (et sûrement aux soeurs Brontë) : les relations entre Juliet et Dawsey offrent des similitudes avec celles d’Elisabeth Benett & Darcy, les personnages principaux d’ Orgueil et Préjugués.

J’ai donc trouvé ce roman plutôt plaisant, même s’il ne m’a pas transportée, j’étais impatiente de connaître la suite après la lecture de chacune des lettres.

Mary Ann Shaffer & Annie Barrows, Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, NiL

Vous reprendrez bien une part de tourte aux épluchures de patates ?

7 réflexions sur “Vous reprendrez bien une part de tourte aux épluchures de patates ?

  1. les Livres de George dit :

    je viens de récupérer ton lien ! merci pour ta participation ! un roman dont je garde un très bon souvenir, j’aime ton parallèle avec Austen !

    1. Merci ! Je pense qu’il serait intéressant de creuser le parallèle avec Austen, il faudrait que je relise Orgueil et Préjugés pour cela ! Une lecture qui en entraîne une autre, que de mieux ?😉

  2. Celui ci, je l’avais commencé, mais je l’ai arrêté en route, il faudra que je me repenche dessus! Sympa de découvrir les blogs avec ce challenge. A bientot

      1. Heïdi dit :

        En tout cas, tu m’as convaincue de le lire! Je suis d’autant plus intriguée que j’adore Austen.

      2. 🙂 Bon évidemment ça ne vaut pas Austen mais j’aime bien cet hommage. Ca rend les personnages d’autant plus sympathiques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s